∆. Notre Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: « ready ? set, go ! » :: Once upon a time...
MessageSujet: ∆. Notre Contexte Mar 4 Avr - 1:36
Année 1692. Salem Village, Massachusetts

Journal de Susannah Martin .∆. Il ne fait pas bon d’être une sorcière en ces temps-là. On nous court après, on nous juge, on nous tue. Salem, qui jadis fut une agréable petite ville tranquille et sans histoire, est devenue le cœur de terribles affaires… Tout cela a commencé avec Bridget. C’était tellement injuste. Elle n’avait rien fait ! Elle n’était qu’une jeune fille quand elle était venue me voir pour que je lui apprenne ce que je savais… Je l’avais fait de bon cœur, mais si j’avais su comment tout cela terminerait ; je me serai abstenue ! Je lui ai appris la magie et je l’ai condamnée.

***


Nous avions décidé de faire plus attention à nos rassemblements. Il fallait y aller à pas de loup, faire attention à qui serait présent, prendre toutes les précautions possibles pour ne pas attirer l’attention plus que de mesure... Je voulais juste contrôler tout ce qui nous entourait… Je voulais seulement les protéger, toutes ces personnes qui s’avéraient être mes frères et mes sœurs. Je pensais qu’Abigail était des nôtres. Jamais je n’aurais imaginé la voir à mon procès. Cette fumisterie… Cette traîtrise est comme un coup de poignard dans le dos… Ce sont les dernières lignes que j’écris dans ce carnet, je suis vouée à la potence. Il renferme quasi soixante années de vie et de pensées. Je ne suis pas triste, je n’ai pas peur je suis furieuse de ce qui arrive. Je n’ai pas l’intention de partir sans me défendre. Ce qu’ils ont fait à mon peuple, ils vont le regretter ! Ce sont sur ces derniers mots que je clôture ce journal intime. Que Dieu ait pitié de leurs âmes…


19 Juillet 1692. Salem Village, Massachusetts

Récit de Abigail Williams .∆. « Elle n’avait pas relevé le regard. Elle fixait l’horizon l’air noble. Plus elle avançait vers la potence et plus on avait le sentiment que les poids des années s’abattaient sur elle. Jamais je ne l’avais vu ainsi. C’était à la fois terrifiant et perturbant. Elle n’était pas seule, je voyais d’autres têtes qui jadis me furent familières.  Comme Rebacca Nurse, cette femme qui avait poussé l’admiration de tant de personnes par sa force de caractère mais aussi Sarah Good… Oncle Samuel m’avait dit que ces femmes-là le méritaient. Peut-être avait-il raison. Après tout c’était un homme droit et respecté de par son statut d’homme de foi. On passa la corde autour du cou de Susannah, ses yeux noirs furieux me scrutaient. Elle murmura quelque chose. Dans ma tête hurlait le mot « traîtresse ».

J’aurais aimé prendre mes jambes à mon cou. Loin de tout ça ! On demanda aux femmes si elles avaient quelques mots à ajouter. Quatre parmi les cinq se turent. Pas Susannah. « Je vous le dis mes amis vous le regretterez éternellement » commença la sorcière. Alors que le bourreau voulu libérer les trappes cette dernière ne semblait pas répondre. « Je vous maudis, vous les faibles d’esprit ainsi que votre héritage à venir ! Vous connaîtrez la puissance de la magie vous qui la détestez tant vous serez forcés de vivre avec jusqu’à ce que justice soit faite… » Elle n’eut pas le temps de finir, la trappe s’ouvrit sous ses pieds. Elle se tortilla un instant puis plus rien. Un terrible vent glacial souffla sans crier garde. Un éclair jaillit, sillonnant le ciel. Malgré cela tout le public présent semblait satisfait de cette justice. Moi… Je ne savais pas vraiment quoi penser de tout ça. J’ignorais aussi ce que Susannah avait pu sous-entendre dans ses derniers mots. L’avenir sera à nous de toute façon ».


22 Novembre 2016. Salem Village, Massachusetts

Journal télévisé du soir .∆. « Comme chaque année, la fête de la ville a rassemblé pas moins de 35 000$ à l’intention de l’orphelinat de la ville. De généreux donateurs sont sortis de l’ombre, le Directeur du Salem’s Orphanage se dit plus qu’heureux de cette contribution plus que généreuse qui servira à remettre en état la toiture qui suite à la dernière tempête a montré des faiblesses importantes. Sans transition, un nouveau corps a été trouvé à l’orée de Salem Wood.

Contrairement à la dernière fois celui-ci était complètement vidé de son sang. La police n’exclut pas un possible lien avec le meurtre de sang-froid du jeune étudiant en histoire Edward Clush, qui nous vous le rappelons a lui été retrouvé le corps complètement lacéré. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés sur l’avancée de l’enquête… ».


1er Février 2017, Salem.

La ville est en proie à de mystérieux faits. Elle qui fut des siècles auparavant le témoin d’une chasse aux sorcières subit de terribles changements climatiques inexpliqués. Meurtres en tout genre et disparitions sont de plus en plus nombreux. Est-ce un tueur en série ? Peu y croient ! Et si tout simplement ce que l’on murmure était vrai ? Si cette ville était vraiment maudite ?

Bienvenue à Salem. Il vous revient maintenant le choix de votre camp. Quel mystère allez-vous percer ? Sur quel secret allez-vous tomber ?
avatar
En ville depuis le : 24/11/2016
Messages : 113
« Il n'y a de sorcellerie que là où l'on y croit, n'y croyez plus et il n'y en aura plus. »


« Il n'y a de sorcellerie que là où l'on y croit, n'y croyez plus et il n'y en aura plus. »
Voir le profil de l'utilisateur http://until-the-dawn.forumactif.com
∆. Notre Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Notre Contexte
» Notre contexte
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre alimentation
» 'BillClinton,otez-vous de notre soleil'UN TEXTE QUI CHATOUILLE LES PLEURNICHEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Until the Dawn :: « ready ? set, go ! » :: Once upon a time...-
Sauter vers: